Iles Chausey, archipel de nature

Au cours de la préhistoire, Chausey était un site continental. La légende raconte qu'un raz de marée aurait isolé cet archipel et englouti de vastes territoires, dont la Forêt de Scissy. Son insularité est plus vraisemblablement liée à la fonte des glaces qui, depuis 10000 ans, fait remonter le niveau de l'océan. Le granit a, depuis lors, résisté aux forces érosives de la mer.

Site de piraterie et de contrebande, Chausey a aussi été le théâtre incessant des rivalités entre Anglais et Français. Contrairement aux îles voisines anglo-normandes, cet archipel oublié est le seul à rester français. L'archipel s'aborde en longeant les îles des Huguenants et d'autres récifs à la toponymie évocatrice: le Grand Cheval, les Grossettes . . . .

Sur le site très étroit de la grande île, un petit village bien singulier en Normandie se découvre, pêcheurs et vacanciers amoureux de l'île y composent en été une société de quelques centaines d'habitants. En hiver, les chausiais ne sont plus qu'une poignée d'actifs (pêcheurs, gardiens de phare...) à vivre la solitude de ces paysages maritimes.

L'essentiel des terrains de la grande île et les îlots appartiennent à la Société Civile Immobilière des Iles Chausey créée au début du siècle.

Le sentier du littoral permet une découverte aisée de la Grande île et l'accès aux plages. Par contre, le débarquement sur les îlots est interdit en période de nidification (d'avril à juillet)...


Entrée du Sound
Les vedettes
La maison de Marin-Marie
Caseyeurs
maison Marin Marie
Le phare
 Caseyeurs
 La maison vue du Sound
photo iles
photo eglise
photo sound
La grande grève
 L' église
 Le nord du sound

photo de Jantje
Le Château Renault

Hébergement sur les îles

 La goélette hollandaise Jantje

Home
Retour