L'herbier de zoostères


Les grands herbiers de zoostères, qui sont des plantes à fleur et non des algues, découvrent uniquement aux grandes marées, et constituent un lieu de vie pour de nombreuses espèces durant la belle saison: anémones de sable, crevettes, petits labres, seiches, huitres, coquilles Saint Jacques, spirographes .....

Photo d'un herbier dans 20cm d'eau environ. Les feuilles qui mesurent parfois près d'un mètre de long, flottent et ressemblent véritablement à des prairies sous-marines.

Cette anémone de mer (anemonia sulcata) est capable de s'adapter au fond de sable relativement protégé par la prairie de zoostères.

La même anemone, pigmentée de vert et de rose est aussi capable de se fixer sur une roche. Incapable de rétracter complètement ses tentacules, elle ne supporte pas d'être émergée très longtemps. Pour cette raison on la trouve dans les mares ou aux grandes marées basses.

Ce lièvre de mer est en fait un gastéropode sans coquille externe. Très fréquent à Chausey, un grand nombre se laisse surprendre par la marée basse. Un trop fort soleil lui sera fatal, alors que son encre violette sans doute toxique le protège de la voracité des goelands qui sillonnent les bancs à la recherche de nourriture.

L' huitre plate sauvage, commune dans l' Archipel de Chausey, affectionne l'herbier. Le pêcheur attentif en trouvera au bas de l'eau cachées sous les zoostères. Lorsque ses dimensions dépassent 12 à 15 centimètres, l'huitre est appelée "pied de cheval". Sur la photo ci-contre l'huitre a été retournée , car en général la face plane est posée sur le sable.


retour